Association Française du Télétravail et des Téléactivités
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Avec les grèves, c’est le moment de demander à votre employeur de pouvoir (...)

Avec les grèves, c’est le moment de demander à votre employeur de pouvoir télétravailler

D 22 novembre 2007     H 08:15     A webmaster     C 0 messages


Avec les grèves, c’est le moment de demander à votre employeur de pouvoir télétravailler.

N’hésitez plus.

Avec les grèves qui affectent les transports, c’est le moment de demander à votre employeur de pouvoir télétravailler un, deux, trois ou quatre jours par semaine.

Vous avez chez vous une ligne DSL et le téléphone. Vos logiciels de travail sont sur votre ordinateur portable ou vous avez accès à ceux de votre entreprise grâce à un VPN avec login et mot de passe. Vous pouvez donc rester chez vous pour travailler au lieu de subir les grèves ou les transports parisiens.

L’accord interprofessionnel du 19 juillet 2005 le prévoit. Vous demandez un avenant à votre contrat de travail. Vous êtes assuré en multirisque habitation et le tour est joué.

A l’heure où vous vous connecté (si votre entreprise a un VPN) vous êtes assuré contre les accidents du travail jusqu’à ce que vous vous déconnectiez ou s’il n’y a pas de VPN, vous envoyez au début de votre temps de travail, un mail à votre employeur en lui indiquant vos heures de travail de la journée afin qu’il puisse vous joindre. Le temps de travail est alors décompté. Pour être totalement en règle, vous lui envoyez en fin de temps de travail, un deuxième mail pour lui indiquer que vous cessez votre activité.

Ne compliquez pas les choses, travailler chez soi demande que vous soyez responsable de vos actes. Alors soyez responsable.

Petit à petit vous allez découvrir tous les avantages du télétravail : moins de stress, plus de confort de vie, plus d’efficacité, plus de productivité mais aussi des inconvénients : moins de contacts avec vos collègues mais des contacts plus riches quand vous vous rencontrez, plus de solitude parfois si vous demandez à télétravailler plus longtemps que ce que vous pouvez le supporter. Commencez par 1 ou 2 jours par semaine, puis 3 ou 4 si vous vous sentez capable de le faire.

Si votre employeur veut réfléchir quand vous lui faîtes votre demande, c’est dans la plupart des cas qu’il lui manque des informations. Indiquez lui alors que l’Association Française du Télétravail et des Téléactivités (AFTT) est prête à lui apporter toutes les informations dont il a besoin pour prendre sa décision : voir www.aftt.asso.fr , ou demander par mail : aftt arobase aftt.asso.fr et qu’il trouvera toutes les informations en cliquant sur le lien suivant : Vade-mecum du télétravail pour les employeurs.